Séminaire : Les écritures visuelles de l’histoire de la bande dessinée

Séminaire organisé et animé par Pierre-Laurent Daurès

Vincent Marie

et Adrien Genoudet

KEVIN-page85_4

Bibliothèque Nationale de France

Salle 70 – Hall Est

Vendredi de 17h à 19h

Entrée libre

 

Le séminaire et cycle de rencontres, « Les écritures visuelles de l’histoire de la bande dessinée » a pour vocation d’analyser et de discuter la manière dont les arts graphiques produisent et diffusent des écritures visuelles de l’histoire. En nous intéressant aux pratiques plurielles des auteurs et dessinateurs et en les mettant en perspective, les enjeux du séminaire se situent entre une rencontre pluridisciplinaire et une définition des contours théoriques et méthodologiques de l’histoire visuelle.

Dans la continuité d’une première année de discussions et de rencontres diverses (avec David Vandermeulen, Séra, Kris, Pascal Ory etc.) la deuxième année de séminaire a pour ambition d’élargir les champs d’investigations et de mêler, une fois de plus, les approches et les points d’ancrages disciplinaires. En effet, nous gageons cette année qu’une confrontation des manières d’aborder le neuvième art – sémiologie, structuralisme, historiographie ou autres – peut définir de nouveaux axes pour penser les écritures visuelles de l’histoire. La façon dont on aborde une planche, un récit séquentiel, un dessin, une pratique appropriative ou inspirée a toutes les chances d’être fructueuse dès lors qu’elle est mise en concordance avec d’autres assises théoriques et idéologiques.

Est-ce que le savoir théorique sur la bande dessinée peut nous aider à mieux comprendre les enjeux de la représentation et de l’interprétation du passé et de l’histoire par le visuel ? Comment les historiens de l’image et les théoriciens du neuvième art comprennent la notion d’écriture visuelle de l’histoire par la bande dessinée ? Comment les auteurs et dessinateurs s’approprient ce médium et ses atours (la performance et la peinture notamment) pour dessiner le passé ?

Si la première année s’est intéressée globalement à la posture des historiens face aux productions de bande dessinée ou aux pratiques directes des auteurs et dessinateurs confrontés au problème de dessiner un passé invisible et par définition hérité visuellement ; cette deuxième année se donne pour ambition d’être plus expérimentale en mettant de côté la confrontation binaire de l’historien et du dessinateur.

Ainsi, nous aurons le plaisir, cette année, d’octobre 2015 à juin 2016, de recevoir dans les locaux de la Bibliothèque Nationale de France des théoriciens de la bande dessinée : Thierry Groensteen, Philippe Marion et Benoît Peeters ; des historiens et historiennes de l’image : Caroline Moine, Laura Caraballo, Nathan Réra et Gil Bartholeyns ainsi que des auteurs et dessinateurs : Edmond Baudoin, José Muñoz, Sylvain Savoia et Marzena Sowa.

Enfin, deux séances seront « délocalisées » pour permettre au séminaire de rencontrer un autre public. Nous serons reçus par Les Rendez-vous de l’Histoire de Blois en octobre 2015 et par le Festival d’Angoulême en 2016 par Jean-Pierre Mercier à la Cité Internationale de la Bande Dessinée.

 

Programmation

2 octobre 2015

Séance introductive

L’invention d’un pays sans nom : spatialités et temporalités dans l’oeuvre de Shaun Tan

par Vincent Marie et Pierre-Laurent Daurès.

 

10 octobre 2015 

Séance aux Rendez-vous de l’Histoire à Blois

Maison de la Bande Dessinée de 16h15 à 17h15

L’ « Empire américain » de 1880 à aujourd’hui : les apports d’une écriture visuelle de l’histoire

par Vincent Marie, Pierre-Laurent Daurès et Adrien Genoudet

 

 

6 novembre 2015 

Dessiner l’Histoire ?

Débat et signature autour de l’ouvrage Dessiner l’histoire. Pour une histoire visuelle

Discussion entre Gil Bartholyens et Adrien Genoudet

 

4 décembre 2015 

Le génocide rwandais et la constitution d’un réseau visuel

par Nathan Réra.

 

8 janvier 2016

La graphiation comme écriture visuelle de l’histoire

par Philippe Marion

5 février 2016 

Bande dessinée, histoire et travail de mémoire

Autour de Marzi et Les esclaves oubliés de Tromelin.

Table ronde avec Sylvain Savoia, Marzena Sowa et Caroline Moine

 

Janvier

(Date à préciser)

Séance au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême

avec Jean-Pierre Mercier

  

11 mars 2016 

Le temps long et sa représentation

par Thierry Groensteen.

 

8 Avril 2016 

Rencontre avec Edmond Baudoin

Performance et discussion

 

20 Mai 2016 

Pour une narratologie visuelle spécifique à la bande dessinée :

l’œuvre de Breccia, José Muñoz et Thomas Ott

avec Laura Caraballo et en présence de José Muñoz

 

Juin 2016 

Ouverture finale

Dialogues croisés avec Benoît Peeters

 Capture d’écran 2015-09-14 à 11.12.30

 

 

Intervenants

(Par ordre du calendrier)

 

Gil Bartholeyns

Maître de conférences à l’Université de Lille 3, Chaire d’Etudes Visuelles (CNRS).

 

Nathan Réra

Maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’Université de Poitiers.

 

Philippe Marion

Professeur à l’Ecole de Communication de l’Université Catholique de Louvain.

 

Sylvain Savoia

Dessinateur de bande dessinée.

 

Marzena Sowa

Scénariste de bande dessinée.

 

Caroline Moine

Maîtresse de conférence en histoire contemporaine à l’université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines

 

Jean-Pierre Mercier

Conseiller scientifique à la Cité Internationale de la bande dessinée et de l’image à Angoulême.

 

Thierry Groensteen

Historien et théoricien de la bande dessinée.

 

Edmond Baudoin

Auteur et dessinateur de bande dessinée.

 

Laura Caraballo

Doctorante en esthétique à l’université de Paris Ouest Nanterre et à l’université nationale de La Plata à Buenos Aires.

 

José Muñoz

Dessinateur de bande dessinée.

 

Benoît Peeters

Écrivain, cinéaste, scénariste et théoricien de la bande dessinée.

 

 

Pour toutes demandes de précisions : adrien.genoudet@gmail.com

 

Advertisements

3 réflexions sur “Séminaire : Les écritures visuelles de l’histoire de la bande dessinée

  1. Pingback: Les écritures visuelles de l’histoire de la bande dessinée, le 4 décembre | Carnet de l'Institut d'histoire du temps présent

  2. Pingback: News Review: October 2015 | Comics Forum

  3. Pingback: Parution « Dessiner l’histoire. Pour une histoire visuelle  | «fovéa - par adrien genoudet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s